Hacked By Yuriz MA
Accueil du site > r2 > 08. Scène 08.

08. Scène 08.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Scène 08.

On entend des percussions qui se rapprochent. Surgit un attelage de cadies avec des africains en costumes primitifs, le visage et le corps peint. A la proue, un joueur d’arc musical encadré par deux percussionistes. Derrière, deux danseurs, en imitant des bonds d’antilopes, attrapent des produits dans les rayonnages et les entassent, au tout-venant, dans l’attelage.

Ils entassent, ils accumulent à en avoir jusqu’à la ceinture. Ils arrivent jusqu’à Rob et Jenny, déposent les présents à leur pieds, en dansant avec un sentiment sacré.Puis ils reprennent l’attelage vide et s’éloigne pour une nouvelle pêche au trésor.

Le rythme des percussions accompagnera alors l’envahissement des rayons par d’autres invités qui découvrent le fantastique univers qui leur est offert.

Lewis Casserole, maquillé en lapin, pressé, toujours pressé, distribue des patins à roulettes aux participants.

Cartoune est sous la douche. Il en ressortira en ’tahitien’, fraîchement rasé...

Renaldo et ses musiciens arrivent à grand renfort de cuivres. etc...

Ils sont tous dans le coup, tous s’amusent comme des fous, on mange, on boit, on rit, on danse en cadence. C’est la grande sarabande qui commence, joyeuse, débridée, désordonnée, endiablée...


- Télécharger la partition pdf

- Télécharger le fichier Midi


Nous sommes des antilopes

Et hop et hop et hip hop

Si t’aimes pas la nouba, c’est loupé

Le temps ce salopard

Peut filer dans sa jaguar

On est là pour chanter et danser

On va se tortiller

Ho sauter, rouler, vriller,

A Bougadoun’dé le look mamé

------

Les boudins, les oursins, les parpaings,

Les pantalons, les sacs d’oignons, les téléphons,

Les cass’rolles, les girolles, les pots d’colle,

Les mèches à bois, les fraises du bois, les clés pour chez soi,

Les tondeuses, les perceuses, les friteuses,

Et les gazinières, les petit’s cuillères, et les lampadaires...

------

Nous sommes les léopards

U ne tribu de fêtards

Si t’aimes pas la nouba faut rentrer

La vie est trop cruelle

Donnez des ailes aux gazelles

On est pas venu pour plaisanter

On va se rassasier

Hé taper, chasser, bâfrer,

A Bougadoun’dé le look baboué

------

Les jambons, les saumons, les bourbons, Les rôtis d’porc, les coffres-forts, et les ponts d’or

Les carottes, les biscottes, les compotes,

La soupe à l’oseille, les boucles d’oreille, les savons d’Marseille

Les patates, les savates, les cravates,

Et les cocotiers, et les goyaviers, et les papayers...

------

Tu es une antilope

Et hop et hop et hip hop

Si t’aimes bien la nouba c’est tout bon

Faut pas nous en vouloir

Si tu dois te coucher tard

On est là pour tam-tams et bidons

Tu vas te tortiller

Ho sauter, rouler, vriller,

A Bougadoun’dé le look tatoué

------

Les baskets, les anchois, les outils,

Les cacahuètes, les petits pois, les chaînes Hi-Fi,

Les brouettes, les pizzas, les ordis,

Les champagnes de brutes, et les barbe-coin, et les casse-noisettes,

Les aller et venu, tout l’barda

Des programmes télé, des programmes télé, des programmes télé...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette

Creative Commons License
Sur ce site, les écrits,les partitions et les fichiers sonores dérivés sont sous license:
(On this site, writings,sheet music and derivated audiofiles are licensed under a:)
Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 License
Seul le Puzzle du Batteur est sous licence GPLv3 or later.
Only the Drummer's "Gigsaw" is under GPLv3 or later License. (http://www.gnu.org/licenses/)